Communication – Tournée du bus de promotion du dépistage des cancers

Dans le cadre de la mobilisation nationale de Mars Bleu : le mois national du dépistage du cancer du cancer colorectal, le Centre Régional de coordination du dépistage des cancers, en partenariat avec la CPTS Mont-Blanc et la Fondation Alia vient à la rencontre des habitants du département avec le Bus de promotion du dépistage des cancers.

S’inscrivant dans une démarche de lutte contre les inégalités de santé, le Bus de promotion du Dépistage des cancers cherche à cibler des villes pouvant être victime de l’éloignement géographique notamment en termes de soins et d’informations. En 2019, le Bus du dépistage des cancers est allé à la rencontre des habitants de la vallée de l’Arve ; La Roche-sur-Foron, Bonneville et Cluses, et ces actions se sont avérées positives ; plus de 300 personnes sensibilisées à chaque intervention, et des dizaines de kits distribués.

Cette année, cette action est renouvelée . Le bus fera étape sur les communes de Passy, Magland et Praz-Sur-Arly les vendredis d’avril.

LE CENTRE DE COORDINATION DU DEPISTAGE DES CANCERS
Depuis le 1er janvier 2019, le dépistage des cancers est régionalisé et est pris en charge par Le Centre Régional de Coordination des Dépistages des Cancers Auvergne-Rhône-Alpes, composé de 10 sites territoriaux (13 départements). En Haute-Savoie, le dépistage anciennement organisé par l’OSDC 74 est maintenant géré par le Centre de Coordination du Dépistage des Cancers, site de la Haute-Savoie, situé proche d’Annecy.

Pour plus d’information sur cette régionalisation, se rendre sur www.depistagecanceraura.fr ou contacter directement la chargée de communication du CRCDC Haute-Savoie (contact sur la deuxième page).
LE DEPISTAGE ORGANISE DES CANCERS
Le dépistage organisé concerne trois cancers pour lesquels nous disposons de moyens de prévention et de traitements efficaces :
LE CANCER COLORECTAL touche chaque année près de 45 000 personnes en France. Il est responsable de près de 18 000 décès par an. Pourtant, s’il est détecté tôt, le cancer colorectal se guérit dans 9 cas sur 10. Un test de dépistage à réaliser chez soi est recommandé pour les hommes et les femmes de 50 à 74 ans.
LE CANCER DU SEIN. Avec près de 59 000 nouveaux cas estimés en 2017, il est le plus fréquent chez la femme et la première cause de décès par cancer chez la femme. La détection d’un cancer du sein à un stade peu avancé de son développement peut permettre de soigner plus facilement, mais aussi de limiter les séquelles liées à certains traitements. Pour cela, une mammographie est recommandée tous les 2 ans de 50 à 74 ans.
LE CANCER DU COL DE L’UTERUS. On compte environ 3000 nouveaux cas et 1100 décès par an. On estime que 90% des cancers du col de l’utérus pourraient être évités grâce à la réalisation d’un test de dépistage tous les 3 ans entre 25 et 65 ans.
En traitant des lésions précancéreuses, on peut éviter qu’elles ne se transforment en cancer (cancer du col de l’utérus et cancer colorectal)

Contact to Listing Owner

Captcha Code